Annonces
Blog
Espace personnel
Nous contacter
AnnoncesBlogContactEspace personnel

Cautions et garanties de location

Comment obtenir la garantie Visale ? Quelles garanties pour louer un appartement ? Comment louer un logement si je n'ai pas de garant ? On répond à toutes vos questions.

Nos ressources
4,8 sur 5 et +200 avis

Pour blinder son dossier de location et accroître ses chances de le voir accepté par le propriétaire, le locataire peut recourir à des garanties. On pense à tort que le propriétaire est seul à pouvoir souscrire une garantie pour les loyers impayés. Pourtant, le candidat locataire dispose de plusieurs alternatives selon sa situation, pour sécuriser le propriétaire.

Une caution ou une garantie permet de couvrir les risques locatifs que sont l’impayé de loyer et la dégradation locative. Tour d’horizon des dispositifs existants pour rassurer le propriétaire sur le sérieux de votre candidature.

La caution solidaire

C’est sans doute le mode de garantie le plus connu. Qui n’a pas déjà entendu la remarque “il faut que je me trouve un garant” ?

La caution solidaire est le fait de recourir à une personne physique ou morale, qui se porte garant pour vous. En d’autres termes, le garant s’engage à régler les impayés de loyer, charges et les éventuelles dépenses liées aux dégradations locatives.

Généralement, les personnes qui se portent garant sont des proches, ce type de garantie est très fréquent dans le cadre de location à un étudiant où les parents se portent caution.

Compte tenu de l’engagement qu’elle implique, la personne qui se porte caution solidaire est tenue de :
- Rédiger un acte de cautionnement
- Fournir des pièces justificatives de sa situation au même titre que le locataire

"Depuis la loi Elan du 25 novembre 2018, le formalisme du cautionnement solidaire a été assoupli. Auparavant, le garant devait recopier de manière manuscrite, la totalité des mentions de l’acte qui le liaient au locataire. Une épreuve pour ceux qui s’en souviennent !"

La caution simple

La caution simple est moins utilisée que la caution solidaire. Et pour cause : le bailleur est en droit d’exiger le paiement des impayés auprès du garant à condition que le locataire soit insolvable.

Le dépôt de garantie

Le dépôt de garantie (DG) est parfois désigné à tort par le terme “caution”. Pourtant, il s’agit de notions distinctes. Le DG est un montant versé au propriétaire lors de la signature du contrat de location.

Son montant ne doit pas excéder :
- 1 mois de loyer hors charges en location nue
- 2 mois de loyer hors charges en location meublée

Le dépôt de garantie apporte une sécurité au propriétaire en cas de dégradation locative ou d’impayés suite au départ du locataire.

La garantie Visale

En tant que locataire et si vous n’avez pas la possibilité d’avoir une caution solidaire, tout n’est pas perdu ! Le dispositif Visale porté par Action Logement permet d’apporter de sérieuses garanties à votre futur propriétaire. Encore faut-il connaître le dispositif pour le présenter au bailleur !

La garantie Visale est accessible aux candidats locataires qui répondent aux critères alternatifs suivants :
- Avoir entre 18 et 30 ans
- Être salarié de plus de 30 ans (sous conditions)

Le logement doit également répondre à certaines exigences :
- Meublé ou location nue
- Doit être votre résidence principale
- Doit avoir un loyer maximal compris entre 1300 et 1500 € selon la zone géographique
- Doit être décent

Si vous êtes éligible, jackpot ! La garantie Visale permet d’assurer au propriétaire de percevoir ses loyers durant toute la durée de location même en cas d’impayé du locataire.

Remarque : La garantie est plafonnée à 36 mensualités impayés et ne peut être cumulée avec un autre dispositif.

Les garanties privées

Les garanties privées, c'est la dernière solution qui peut vous sauver les miches lorsque aucun garantie physique ou même Visale ne peut vous venir en aide.

Pour faire simple, vous payez un pourcentage du loyer en plus chaque mois auprès d'une assurance comme GarantMe, qui se porte garant pour votre location.

Un moyen efficace de pousser votre dossier jusqu'au sommet de la pile avec un garant en béton armé !

Les types de locataires à éviter !
avec Pierre Morell

La garantie Loca-Pass

A l’initiative d’Action Logement, la garantie Loca-Pass n’est plus disponible depuis le 11 juillet 2019. Ce dispositif a été remplacé par la garantie Visale. En revanche, elle couvre toujours les locataires bénéficiaires dont le bail est en cours.

Il s’agissait d’un prêt sans intérêt d’emprunt, pour permettre aux locataires de financer leur dépôt de garantie.

Cependant, un service comme Depozen, peut vous éviter d'avoir recours au dépôt de garantie classique.

Les garanties à l'initiative du propriétaire

D’autres garanties existent mais impliquent que le propriétaire lui-même, souscrive à certains dispositifs.

La garantie loyers impayés (GLI)

Cette garantie est proposée par les administrateurs de biens ou assurances. Moyennant une cotisation mensuelle réglée par le propriétaire, elle permet d’assurer les risques locatifs :
- Impayés de loyer
- Dégradations locatives
- Et parfois, la vacance locative

La souscription d’une GLI ne peut se cumuler avec une caution solidaire.

Loc-Avantages

Créé par l’ANAH pour faciliter l’accès au logement des plus modestes, ce dispositif présente des avantages pour le propriétaire. Il doit s’engager à louer le logement à un loyer inférieur au prix du marché :
- Moins 15 % appelé loc1
- Moins 35% appelé loc 2
- Moins 45 % appelé loc 3

Plus le niveau de loyer est bas, plus la réduction d’impôt est importante.

Niveau de loyer

Taux de réduction d'impôt sans intermédiation locative*

Taux de réduction d'impôt en intermédiation locative*

loc1

15%

20%

loc2

35%

40%

loc3

-

65%

*L'intermédiation locative consiste en l'intervention d'un tiers (agence immobilière sociale ou association agrée par l'État) entre vous et le(s) occupant(s) de votre logement.

En choisissant l’intermédiation locative, le propriétaire loue le logement à un organisme agréé, qui sous-loue ensuite le logement au ménage locataire.

C’est donc cet organisme qui porte le risque locatif :
- Il est tenu au paiement du loyer et charges
- Il remet en état le logement en cas de dégradation
- Il assume financièrement la vacance

C’est une sécurité supplémentaire pour le bailleur, tout en s’engageant dans une démarche solidaire pour l’accès au logement !

Pour résumer

En tant que locataire, plusieurs options s’offrent donc à vous pour rassurer le propriétaire sur votre solvabilité et lui assurer de percevoir ses loyers, même en cas de coup dur. En connaissant ces dispositifs, vous pourrez consolider votre dossier locatif avec la solution adaptée !

Sophie

Votre expert

Vous avez besoin de modèles de courriers spécifiques ?
On a ce qu'il vous faut !

Nos ressources

Téléchargez notre guide ultime de l’immobilier locatif