Annonces
Blog
Espace personnel
Nous contacter
AnnoncesBlogContactEspace personnel

Infiltration d’eau dans le logement

Retrouvez toutes les solutions à mettre en œuvre en cas d’infiltration d’eau dans un logement dont vous êtes propriétaire.

Modèle de préavis
4,8 sur 5 et +200 avis

Dans votre résidence principale ou dans un logement que vous mettez en location, les infiltrations d’eau peuvent avoir des conséquences désastreuses. Si vous constatez que de l’eau s’infiltre dans votre logement ou si votre locataire vous alerte, il est indispensable de réagir rapidement. Comment savoir d’où viennent les fuites ? Quelle est la marche à suivre pour réparer les dégâts ?

En tant que locataire, vous avez la possibilité de quitter le logement occupé à tout moment en cours de bail, en respectant un certain formalisme. De nombreuses raisons peuvent amener à quitter son logement pour un autre : emménager dans un logement plus grand, changer de ville ou de quartier, voire à la suite d’une séparation. Peu importe le motif, vous devez informer le propriétaire de votre intention de quitter les lieux loués dans les règles de l’art !

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les modalités et les délais du préavis de sortie d’un logement vide et meublé.

Qu’est-ce que l’infiltration d’eau ?

On parle d’infiltration d’eau dans un logement lorsque l’eau passe à travers les murs, le sol, la terrasse ou le toit. Cela peut être dû à un défaut de construction, une usure, un mauvais entretien ou encore une cause accidentelle. Pour la repérer, il faut être attentif aux signes suivants :

Que faire en cas d’infiltration ?

Les infiltrations d’eau peuvent endommager sérieusement la structure de votre habitation. Dans un appartement situé dans un immeuble, l’eau peut également s’infiltrer dans les logements voisins. En tant que propriétaire, vous devez donc faire rapidement intervenir un expert de l’humidité.

Ce professionnel ou cette entreprise pourra faire un diagnostic complet, repérer les endroits où l’eau s’infiltre et identifier la cause pour l’éliminer.

Comment traiter les infiltrations d’eau ?

Lorsque l’eau pénètre dans votre logement, différents traitements peuvent être mis en place, selon l’origine des infiltrations.

Qui est responsable en cas d’infiltration d’eau ?

Cas n°1 : le sinistre a lieu dans un bien mis en location dont vous êtes le propriétaire

Dans un appartement, l’infiltration d’eau peut provenir d’un logement voisin. Dans ce cas, c’est le responsable du sinistre qui doit payer.

Mais si le problème vient de chez vous ou qu’il s’agit d’une maison individuelle, il y a deux possibilités :

Cas n°2 : il y a un dégât des eaux dans votre résidence principale dont vous êtes propriétaire

Si vous habitez dans un logement sinistré situé dans un immeuble et que vous en êtes propriétaire, ce sera à vous de déclarer l’infiltration à votre organisme d’assurance si le problème vient de chez vous. L’assureur pourra mener une expertise pour connaître l’origine de l’infiltration.

Cas n°3 : les infiltrations sont dues à un vice de construction dans un logement que vous avez fait construire

Un expert, mandaté ou non par l’assurance, peut mettre en lumière que votre infiltration d’eau provient d’un vice de construction. Vous pouvez alors faire jouer la garantie décennale si la construction date de moins de 10 ans.

Vous souhaitez être accompagné(e) par un professionnel de la gestion locative, dans les meilleures conditions et à un prix attractif ? Faites appel à clickandrent.

Lyna

Votre experte

Besoin d'un modèle de courrier pour votre préavis de sortie ?

Modèle de préavis

Téléchargez notre guide ultime de l’immobilier locatif